Chirurgie et dilatation artérielle | Chirurgie veineuse

Pathologies

Pathologies artérielles

Les pathologies artérielles rentrent le plus souvent dans le cadre des maladies cardiovasculaires avec des sténoses ou rétrécissement artériel ou à l’inverse des dilatation ou anévrisme artériel.
Les principales artères touchées peuvent être les artères carotides, responsables de la vascularisation cérébrale, et une sténose carotidienne peut être à l’origine d’un accident vasculaire cérébral (AVC).
En cas de sténose des artères iliaques, fémorales ou poplité, il peut exister une claudication intermittente se manifestant par des douleurs à la marche et sensations de crampes, allant jusqu’à des douleurs permanentes ou de repos voire une plaie ne cicatrisant pas.
Les anévrismes artériels sont les plus fréquents sont situés au niveau de l’aorte abdominale, et il peut être nécessaire de les traiter à partir d’une certaine taille, soit par la mise en place d’une endoprothèse aortique, soit par une mise à plat chirurgicale conventionnelle et un pontage aortique, afin d’éviter une rupture d’anévrisme.

Pathologies veineuses

Les pathologies veineuses prises en charge sont surtout dans le cadre de l’insuffisance veineuse superficielle responsable des varices. Ces varices peuvent être à l’origine de douleurs au niveau de jambes, de sensation de lourdeurs et une gêne, esthétique au départ, mais pouvant aller jusqu’à l’ulcère ou plaie d’origine veineuse.

Urgences vasculaires

Les principales urgences vasculaires prises en charge sont l’ischémie aigüe de membre, la rupture d’anévrisme aortique, l’AVC (accident vasculaire cérébral) sur sténose carotidienne symptomatique.

Chirurgie de l'insuffisance rénale

En cas d’insuffisance rénale chronique terminale, il est nécessaire de créer un abord permettant de réaliser des dialyses. Cette création d’abord, adaptation, désobstruction, ou mise en place de cathéter peut être réalisée au sein d’une activité programmée ou en urgence dans le cadre de SOS FAV.

Retour en haut